inter-


inter-

inter- Élément, du latin inter « entre », exprimant l'espacement, la répartition ou une relation réciproque ( entre-).

inter- Préfixe, du latin inter, entre, exprimant la réciprocité ou l'action mutuelle (interdépendant), l'intervalle (interclasse).

inter-
élément, du latin inter, "entre", qui marque la séparation, l'espacement ou la réciprocité.

⇒INTER-, élém. formant
I. — [Inter- désigne la partie d'espace (ou de temps) séparée par deux éléments ou délimitée par plusieurs éléments]
A. — [Les mots constr. sont des adj.; le 2e élém. est un adj. de relation]
1. [Ils signifient « qui est situé, qui se déroule entre les éléments que désigne la base nominale de l'adj. de relation »] V. interastral, interatomique, intercellulaire, intercontinental, etc. et aussi :
interalvéolaire , adj. Le tissu de soutien interalvéolaire (BRION, Jurispr. vétér., 1943, p. 241).
inter-articulaire , adj. Un ligament capsulaire très-lâche, qui contient intérieurement un cartilage inter-articulaire (CUVIER, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 301).
intergalactique , adj. Matière intergalactique (SCHATZMAN, Astrophys., 1963, p. 136).
intergranulaire , adj. Le ciment intergranulaire (SCHLATER, Biologie des bactéries, 1897, in L'Année biol., 1899, 22 ds QUEM. DDL. t. 5). Des espaces intergranulaires dans les sables (GÈZE, Spéléol. sc., 1965, p. 156).
interhémisphérique , adj. Le cerveau, divisé en deux hémisphères cérébraux par la scissure interhémisphérique (CAMEFORT, GAMA, Sc. nat., 1960, p. 204).
interlobaire , adj. Le repli longitudinal (Faulx du cerveau), falciforme, occupant la grande scissure interlobaire (J. BEUGNOT, Dict. usuel de chir. et de méd. vétér., 1836, II, 88a ds QUEM. DDL t. 8). La pleurésie interlobaire (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 619).
interlobulaire , adj. Le tissu conjonctif interlobulaire (NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p. 295).
intervasculaire , adj., s.v. intercellulaire étymol.
inter-ventriculaire , adj. Une large ouverture inter-ventriculaire (MARTIN-SAINT-ANGE in F.E. GUÉRIN, Dict. pittoresque d'hist. nat., 1834, I, 226b ds QUEM. DDL t. 8).
2. [Ils signifient « qui est compris entre les deux dates impliquées par la base nominale de l'adj. de relation »] V. interglaciaire et aussi :
intercyclique , adj. Des vicissitudes agricoles (...) se perpétuant à travers les crises périodiques et affectant ainsi un caractère intercyclique (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p. 134).
intermenstruel, -elle , adj. La période de l'époque intermenstruelle pendant laquelle la fécondation peut seulement se produire (Journ. de méd. et de chir. pratiques, 1886, XXXVII, 500-1 ds QUEM. DDL t. 8). L'intervalle intermenstruel (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 632).
B. — [Les mots constr. sont des subst.; le 2e élém. est un subst.]
1. [Ils désignent un espace délimité par deux éléments] V. interligne et aussi :
interbande, subst. fém. Les interbandes non travaillées ayant généralement une largeur égale à la moitié de celle des bandes [travaillées] (COCHET, Bois, 1963, p. 109).
interfrange, subst. fém. ,,Dans un phénomène d'interférence ou de diffraction, distance constante de deux franges consécutives`` (Lar. encyclop. Suppl. 1968). Lorsque l'interfrange est égale à la distance entre les 2 bords de l'étoile, les interférences s'évanouissent (SCHATZMAN, Astrophys., 1963, p. 41).
internœud, subst. masc. L'internœud, ou distance de deux nœuds, qui d'après ce qui précède doit mesurer la demi-longueur d'onde (H. POINCARÉ, Théorie Maxwell, 1899, p. 45).
intertitre, subst. masc. 1. Petit titre marquant des subdivisions à l'intérieur d'un article (cf. PAG. 1969). 2. Titre de séquences dans un film muet. Quatre-vingt-dix pour cent des films produits pendant la période muette étaient bourrés d'intertitres (M. MARTIN, Le Langage cinématographique, 1955, 105 ds QUEM. DDL t. 6).
Rem. Noter l'empr. à l'angl. interfluve, subst. masc. Relief séparant deux vallées. Des lots axés sur les routes d'interfluve et s'allongeant, en bandes, de la route aux vallées (MEYNIER, Paysages agraires, 1958, p. 49).
2. [Ils désignent une période intermédiaire entre deux périodes caractérisées par l'activité spécifique] V. interclasse, interrègne, intersession et aussi :
intercampagne, subst. fém. Période qui sépare deux campagnes. [Production de la betterave] occupant 45 000 personnes en campagne et 14 000 pendant l'intercampagne (BRUNERIE, Industr. alim., 1949, p. 24).
interphase, subst. fém. À la fin de l'interphase ou plus précisément durant une pré-prophase (HUSSON, GRAF, Manuel biol. gén., 1965, p. 94).
intersaison, subst. fém. Les imposants renforts dont il a bénéficié pendant l'intersaison (Match, 15 oct. 1935 ds QUEM. DDL t. 6). Chauffage d'appoint en hiver, chauffage d'intersaison (Revue des bricoleurs, oct. 1974, n° 24, p. 108 ds Clé Mots).
intersystole, subst. fém. ,,Temps qui s'écoule entre la systole des oreillettes et celle des ventricules du cœur`` (Lar. 20e).
II. — [Inter- exprime la notion de relation, de réciprocité]
A. — [Les mots constr. sont des adj.]
1. [Le 2e élém. est un adj. de relation]
a) [Le 2e élém. appartient au vocab. admin. ou écon.] V. intercommunal, interdépartemental, interministériel, international, interprofessionnel, intersyndical, interurbain et aussi :
interadministratif, -ive , adj. Un tribunal à forme interadministrative (SCELLE, Fédéralisme eur., 1952, p. 52).
interbancaire , adj. La première compensation interbancaire (Édimbourg en 1760) (Univers écon. et soc., 1960, p. 28-11).
interétatique , adj. La part des compétences assurées par la communauté interétatique (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 19).
intergouvernemental, -ale, -aux , adj. Les institutions spécialisées intergouvernementales (Charte Nations Unies, 1946, p. 137). Un comité intergouvernemental (GINESTET, Ass. parlem. eur., 1959, p. 36).
interindustriel, -elle , adj. Partons d'un damier interindustriel très simplifié (Univers écon. et soc., 1960, p. 26-15).
interrégional, -ale, -aux, inter-régional, -ale, -aux , adj. Dès le XIVe siècle, la division inter-régionale du travail se développe (DURKHEIM, Division trav., 1893, p. 164). La compétition interrégionale et la compétition interindustrielle (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 653).
interscolaire , adj. Concours interscolaire (Nouv. Lar. ill. Suppl. 1907). Échanges interscolaires (Hist. instit. et doctr. pédag., 1948, p. 431). La correspondance interscolaire (L. CROS, Explosion scol., 1961, p. 120).
intersectoriel, -elle , adj. La résistance à la reconversion intersectorielle, la bataille pour ne pas changer de job (Univers écon. et soc., 1960, p. 34-2).
interterritorial, -ale, -aux , adj. Grandes firmes aux activités interterritoriales (Univers écon. et soc., 1960p. 34-6).
[Il désigne un État, une nation] V. interallié et aussi :
interafricain, -aine , adj. La coopération interafricaine (Le Monde, 3 janv. 1969 ds GILB. 1971).
interaméricain, -aine , adj. Une force interaméricaine permanente (Le Monde, 25 juin 1966 ds GILB. 1971).
intercolonial, -ale, -aux , adj. Le bill sur le libre échange intercolonial (La Patrie, 1er nov. 1871 ds LITTRÉ Suppl. 1877).
intereuropéen, -éenne , adj. L'union intereuropéenne des paiements (SCELLE, Fédéralisme eur., 1952, p. 49). Les courants intereuropéens (JOCARD, Tour. et action État, 1966, p. 263).
b) [Il appartient au vocab. de la psychol., de la sociol.] V. interindividuel, interpersonnel, intersubjectif et aussi :
intercatégoriel, -elle , adj. Élucider tous les conflits intercatégoriels (La Pédagogie, 1972, p. 454 ds Clé Mots).
interconfessionnel, -elle , adj. Aux époques de calme favorisant les échanges intellectuels et les relations sociales interconfessionnelles (WEILL, Judaïsme, 1931, p. 14).
interethnique , adj. La sociologie des relations interraciales ou interethniques (Traité sociol., 1968, p. 412).
intergroupal, -ale, -aux , adj. Donc si vous avez des rapports intergroupaux, il naît un système juridique de superposition intersociale (SCELLE, Fédéralisme eur., 1952p. 5). [Il y a dans le psychique] des directions enchevêtrées vers le collectif (nous, groupes, classes, sociétés globales), l'interpersonnel (inter-individuel ou intergroupal) et l'individuel (Traité sociol., 1967, p. 78).
interhumain, -aine , adj. Concentrer la haine interhumaine sur le terrain de la classe (BENDA, Trahis. clercs, 1927, p. 236). Quand on généralise la notion de sexualité, et qu'on fait d'elle une manière d'être au monde physique et interhumain (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945, p. 185). La composante ludique (...) intervient aussi comme un lien interhumain; elle noue entre les hommes des ententes, des complicités, des regroupements (Jeux et sports, 1967, p. 1175).
intermental, -ale, -aux, inter-mental, -ale, -aux , adj. L'action inter-mentale, qui se constate par exemple dans la conversation (G. DWELSHAUVERS, La Psychologie fr. contemporaine, 1920, ch. IV, 151 ds QUEM. DDL t. 10). Emploi subst. L'individuel, l'intermental et le collectif se trouvent en état de réciprocité constante et ne peuvent s'exprimer isolément (Hist. sc., 1957, p. 1586).
interracial, -ale, -aux , adj. V. interethnique supra.
intersensoriel, -elle , adj. La synthèse du monde visuel et du monde tactile chez l'aveugle-né opéré, la constitution d'un monde intersensoriel doit se faire sur le terrain sensoriel lui-même (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945p. 260).
intersocial, -ale, -aux , adj. Les conflits intersociaux (DURKHEIM, Division trav., 1893, p. 401). V. supra intergroupal ex. de Scelle.
c) [Autres domaines] V. interdisciplinaire, interlinguistique et aussi :
intermétallique , adj. Les composés intermétalliques (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 424).
interneuronal, -ales, -aux , adj. Synapses interneuronales (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 676).
interséquentiel, -elle , adj. Des relations interséquentielles servant à marquer les rapports syntaxiques entre deux ou plusieurs propositions consécutives (COYAUD, Introd. ét. lang. docum., 1966, p. 31).
2. [Le 2e élém. est un subst. au plur.]
a) [Il appartient au vocab. du sport et des loisirs] V. interzone et aussi :
inter-blocs , adj. La coupe de football inter-blocs (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 309).
interclubs , adj. Rencontre interclubs (ROB. Suppl. 1970).
intersociétés , adj. Un challenge intersociétés à l'épée (Jeux et sports, 1967, p. 1432).
interstations , adj. Les aptitudes uniques des massifs alpins en matière de courses « interstations » (JOCARD, Tour. et action État, 1966, p. 195).
b) [Il appartient au vocab. admin. ou soc.] V. interarmées, interarmes et aussi :
interbibliothèques , adj. Système de prêt interbibliothèques englobant bibliothèques d'universités et bibliothèques spéciales (MASSON, SALVAN, Bibl., 1961, p. 86).
interentreprises , adj. La convention collective interentreprises (Univers écon. et soc., 1960, p. 44-12).
intervilles , adj. Les autres sont utilisées à la fois par les trains de banlieue et les trains « intervilles » de voyageurs et de marchandises (Revue gén. des ch. de fer, avr. 1973, p. 268 ds Clé Mots).
c) [Informatique] :
intercartes , adj. Les cartes peuvent ne pas se prêter à de rapides comparaisons intercartes (JOLLEY, Trait. inform., 1968, p. 42).
B. — [Les mots constr. sont des subst. d'action ou d'état, plus rarement des verbes]
1. [Les mots constr. sont des subst. d'action] V. interaction, interclassement, intermariage, interrelation, intersection et aussi :
interattraction, subst. fém. La réalité de l'attraction mutuelle ou interattraction a été vérifiée expérimentalement chez les blattes (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 694).
intercommunion, subst. fém. Engagées dans le mouvement œcuménique, les Églises protestantes n'ont jamais cherché à y faire prévaloir l'idée d'une unité ayant un caractère organique et hiérarchique. Il leur suffit que l'unité se manifeste dans « l'intercommunion » à l'occasion du sacrement de la Sainte Cène (Philos., Relig., 1957, p. 50-9).
intercorrélation , subst. ,,Corrélation d'un signal défini en un instant, avec un autre signal défini en un instant t + `` (UNIVERSITÉ DE STRASBOURG, févr. 1976 ds Clé Mots). Voir Revue du son, 15 déc. 1975, n° 272, p. 80, ibid.
interdiffusion, subst. fém. Pour des gaz isotopes diffusant dans un gaz étranger, la complication introduite par l'interdiffusion est moins importante que pour les gaz non isotopes (Mme P. CURIE, Isotopie, 1924, p. 188).
interfécondation, subst. fém. La fécondation se réalise selon deux modalités : a) l'autofécondation ou fécondation d'une variété par son propre pollen (...); b) l'interfécondation, ou fécondation croisée (...), les abeilles assurant quasi exclusivement la pollinisation (BOULAY, Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 67).
interinfluence, subst. fém. Dans cet éther que l'on devine tout sillonné, tout frissonnant, de radiations et d'interinfluences gravitiques (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 968).
inter-liaison, subst. fém. Plus (...) nous pénétrons loin et profond dans la matière, plus l'inter-liaison de ses parties nous confond (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 38).
interstratification, subst. fém. L'interstratification des divers combustibles (A. DUPARQUE ds E. SCHNEIDER, Charbon, 1945, p. 291). Interstratifié, -ée, adj. Parmi les gîtes signalés sur la carte, il y en a de notoirement interstratifiés dans les terrains, comme les gîtes néocomiens [de Neuchâtel] (ÉLIE DE BEAUMONT, Stratigraphie, 1869, p. 525).
Rare. [Le mot constr. est un verbe] V. interclasser et aussi :
inter-combiner (s') , subst. L'évolution de la matière se manifeste en nous, hic et nunc, comme un processus au cours duquel s'ultra-condensent et s'inter-combinent les constituants de l'atome (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 47).
2. [Les mots constr. désignent une propriété] :
interconvertibilité, subst. fém. Ces instruments sont parfaitement convertibles ou changeables les uns contre les autres et du fait de cette interconvertibilité le public est libre de composer ses encaisses à sa guise de billets ou de dépôts (Univers écon. et soc., 1960, p. 2816).
interfécondité, subst. fém. La séparation géographique, même de longue durée, ne touche pas la propriété d'interfécondité : le jaguar d'Amérique et la panthère du vieux monde, séparés depuis des milliers d'années, donnent encore (en captivité) des hybrides féconds (CUÉNOT, J. ROSTAND, Introd. génét., 1936, p. 71).
interfertilité, subst. fém. On nomme interfertilité l'état d'une variété apte à la nouaison après fécondation croisée, l'interstérilité correspondant à l'impossibilité, pour une variété, à être fécondée par le pollen d'une autre variété (BOULAY, Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 67).
interstérilité , subst., v. interfertilité supra.
intertextualité, subst. fém. Nous appellerons intertextualité cette inter-action textuelle qui se produit à l'intérieur d'un seul texte (J. KRISTEVA, Probl. de la structuration du texte ds La Nouv. critique, 1958, n° spéc., p. 61).
3. [Les mots constr. désignent une chose, une notion] V. intergroupe et aussi :
intertexte, inter-texte, subst. masc. D'autre part, on envisagera la place que tiennent ces pages dans l'ensemble de l'œuvre, les échos qu'elles provoquent ou qu'elles en reçoivent : cela fera l'objet d'une recherche de leur intersection avec les autres œuvres de Milosz, qu'on peut baptiser l'inter-texte (J. BELLEMIN-NOËL, Le Texte et l'avant-texte, 1971, p. 133 ds Clé Mots). L'intertextualité est la perception, par le lecteur, de rapports entre une œuvre et d'autres, qui l'ont précédée ou suivie. Ces autres œuvres constituent l'intertexte de la première (M. RIFFATERRE, La Trace de l'intertexte ds La Pensée, oct. 1980, n° 215, p. 4).
Prononc. et Orth. : []. Les mots construits sont généralement soudés : interaction, interagir, interallié, interjection, mais cf. supra inter-action, inter-combiner [] s'y maintient le plus souvent malgré une position inaccentuée et en fin de syllabe. Étymol. et Hist. A. Au sens local ou temp., il existe des modèles latins. 1. Adj. : interlinéaire (XIVe s.). Les formations fr. appartiennent d'abord au vocab. de l'anat. : intercostal (XVIe s.), interosseux (1690), intermusculaire (1765). Elles apparaissent aussi au début du XIXe s. dans le vocab. a) de l'astron. : interstellaire (1803), b) de la géogr. : intertropical (1817). 2. Subst. Il n'existe pas de rapport analysable en fr. entre inter- et la finale dans les empr. intervalle (XIIIe s.) et interstice (1495-96). Interrègne (1364-73) et interligne (ca 1610) sont des adaptations de mots lat. Ce type est resté peu productif avant le XXe s. DARM. 1877, p. 277, relève ,,le mot tout nouveau d'intersession créé par l'administration du chemin de fer de Paris à Versailles : trains supprimés pendant les intersessions``. B. Inter- exprimant la réciprocité ,,ne semble pas fonctionner sur un modèle latin``, note COTTEZ 1980, p. 206 : ,,il s'agit plutôt d'un doublet savant de entre- (s'entretuer, entraide, etc.)``. Il signale l'adaptation par Descartes de intersection en 1637 (lat. intersectio « coupure par le milieu, séparation »). International (1802), interférer (1819), interférence (1819) sont tous trois des empr. à l'anglais. Bbg. COTTEZ 1980, pp. 205-206. - DARM. 1877, pp. 226-227. - QUEM. DDL t. 3, 5, 6, 7, 8, 10, 13, 15, 17, 18 (comp.). - RUNKEWITZ (W.). Zur Wortbildung in der französischen Pressesprache der Gegenwart. Beitr. rom. Philol. 1967, t. 6, n° 2, pp. 358-366.

inter-
Élément, tiré du lat. inter « entre », qui sert à former de nombreux composés, en exprimant soit l'espacement, la répartition (dans l'espace et dans le temps), soit une relation, un lien de réciprocité… Entre-.REM. Certains composés avec inter- sont empruntés aux composés latins.
Outre les mots traités à l'ordre alphabétique, on peut signaler :
Adj. || Interallemand, ande [ɛ̃tɛʀalmɑ̃, ɑ̃d] (1966, le Monde, in Gilbert); interaméricain, aine [ɛ̃tɛʀameʀikɛ̃, ɛn] (1966, le Monde, in Gilbert); interandin, ine [ɛ̃tɛʀɑ̃dɛ̃, in] (1931, Larousse); interarabe [ɛ̃tɛʀaʀab] (1966, le Monde, in Gilbert); intercommunautaire [ɛ̃tɛʀkɔmynotɛʀ] (1969, le Figaro, in Gilbert); intercristallin, ine [ɛ̃tɛʀkʀistalɛ̃, in] (« les espaces intra- et intercristallins » [la Recherche, no 124, p. 804]); intereuropéen, éenne [ɛ̃tɛʀøʀɔpeɛ̃, eɛn] (1917, in D. D. L.); interfonctionnel, elle [ɛ̃tɛʀfɔ̃ksjɔnɛl] (H. Wallon, l'Évolution psychol. de l'enfant, p. 54); intersegmentaire [ɛ̃tɛʀsɛgmɑ̃tɛʀ] (1897, in D. D. L.); inter-scientifique [ɛ̃tɛʀsjɑ̃tifik] (1969, G. Simondon); interspatial, ale, aux [ɛ̃tɛʀspasjal, o] (A. Sauvy, Croissance zéro ?, p. 267).
Noms. || Intercommutation [ɛ̃etɛʀkɔmytɑsjɔ̃] n. f. (→ cit. ci-dessous); interneurone [ɛ̃tɛʀnøʀon; ɛ̃tɛʀnøʀɔn], n. m., « Cellule placée entre deux neurones » (la Recherche, avril 1981, p. 414).
0 (…) les ensembles techniques, en effet, possèdent, grâce à leur capacité d'intercommutation interne, la possibilité de sortir d'eux-mêmes en produisant des éléments différents des leurs.
Gilbert Simondon, Du mode d'existence des objets techniques, p. 70.
REM. On rencontre des composés normaux en fonction d'adjectif, du type interespèce [ɛ̃tɛʀɛspɛs] pour interspécifique; interville pour interurbain (1968, l'Express, in Gilbert; « les trains intervilles », in Clé des mots).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Inter-A — is one of the many options available to high school students in British Columbia, Canada. The program is based on leadership and is available to students in grades 7 12. Inter A is situated within Kwantlen Park Secondary School which is part of… …   Wikipedia

  • Inter — can refer to:* To inter within inside of a substance see|burial * Inter is a Latin prefix meaning between , among, or within a group . * F.C. Internazionale Milano, (nicknamed Inter ) is an Italian football club. * Internacional, also nicknamed… …   Wikipedia

  • Inter — puede referirse a: Inter de Milán, equipo de fútbol de Italia. Inter de Porto Alegre, equipo de fútbol de Brasil. NK Inter Zaprešić, equipo de fútbol de Croacia. FK Inter Bratislava, equipo de fútbol de Eslovaquia. Inter Playa del Carmen, equipo… …   Wikipedia Español

  • inter se — in·ter se /ˌin tər sē, sā/ adv or adj [Latin]: among or between themselves the individual rights or obligations of the parties inter se Goozh v. Capitol Souvenir Co., 462 A.2d 1140 (1983) Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996 …   Law dictionary

  • inter- — [ıntə US tər] prefix [: Old French; Origin: inter , entre , from Latin inter , from inter among ] between or involving two or more different things, places, or people →↑intra , intro ↑intro ▪ interdepartmental (=between or involving different… …   Dictionary of contemporary English

  • inter- — [ıntə US tər] prefix [: Old French; Origin: inter , entre , from Latin inter , from inter among ] between or involving two or more different things, places, or people →↑intra , intro ↑intro ▪ interdepartmental (=between or involving different… …   Dictionary of contemporary English

  • inter- — pref. 1. Exprime a noção de posição média ou intermediária. 2. Exprime a noção de relação recíproca.   ‣ Etimologia: latim inter, entre   • Nota: É seguido de hífen quando o segundo elemento começa por h ou r (ex.: inter humano, inter racial) …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • inter... — inter..., Inter...: Die Vorsilbe mit der Bedeutung »zwischen, unter« (örtlich und zeitlich) stammt aus gleichbed. lat. inter. Dies gehört (mit ursprünglichem Komparativsuffix) zur Sippe von lat. in »in, hinein usw.« (vgl. 1↑ in..., ↑ In...). In… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Inter... — inter..., Inter...: Die Vorsilbe mit der Bedeutung »zwischen, unter« (örtlich und zeitlich) stammt aus gleichbed. lat. inter. Dies gehört (mit ursprünglichem Komparativsuffix) zur Sippe von lat. in »in, hinein usw.« (vgl. 1↑ in..., ↑ In...). In… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Inter ea — (lat.: Zwischen diesen..) ist eine Enzyklika von Papst Gregor XVI., sie wurde am 1. April 1842 promulgiert und befasst sich mit der Entwicklung in einigen schweizerischen Kantonen. Die in der Mitte des 19. Jahrhunderts entworfenen liberalen… …   Deutsch Wikipedia